Kobido - Florence Laval Kobido

Aller au contenu

L'art du KOBIDO

 
Le massage facial japonais est connu depuis plusieurs siècles comme l'une des meilleures méthodes de soins de visage au Japon. Découvert il y a peu dans nos contrées, ce rituel de beauté était autrefois réservé aux impératrices. Il se différencie du massage facial occidental car il s'intéresse non seulement à la surface externe de la peau, mais aussi à la musculature et plus encore à l'énergie vitale (le ki). En travaillant les points d'acupuncture des méridiens passant sur le visage, il améliore la circulation du ki, équilibre et harmonise ainsi l'état des organes internes. Ses bienfaits vont bien au-delà d’un soin du visage, puisqu’ils optimisent l’état de santé général.

Au Japon la beauté est le reflet de notre bonne santé physique, psychologique et spirituelle. Le visage est la partie le plus visible pour diagnostiquer l'état du Ki. La beauté du visage n’est possible que si le Ki est équilibré - ce qui permet au visage d’être épanoui.

Le Kobido est le massage du visage le plus ancien et le plus technique du Japon. Né au 15ème siècle, il fut créé lors d’une compétition de deux grands maîtres Anma (la plus ancienne forme de massage en Chine). Celle-ci dura plusieurs mois et consista à rivaliser sur le visage avec une des techniques les plus difficile de l’Anma, le "kyotu te" (technique de percussion avec la main pliée). Ayant reconnu leurs compétences et talents respectifs, il créèrent une nouvelle maison qu'ils appelèrent Kobido. Il en découla 48 techniques ancestrales uniques, comportant chacune plusieurs variantes ; le Kobido compte en effet plus d’un millier de techniques. Celles-ci furent transmises de Maître à élèves jusqu'à aujourd'hui.

Le Docteur Shogo Mochizuki, qui a formé Florence Laval, est le maître de la 26ème génération et l’un des trois héritiers de la lignée de la Maison Kobido. Les techniques du Kobido demandent un enseignement rigoureux et beaucoup de pratique avant d'être maîtrisées. Seule une cinquantaine d'élèves, dont Mme Laval, sont formés à cet art japonais en Europe.


Un lifting NATUREL

Le kobido est tel une danse de doigts flottants au-dessus du votre visage. Composé d'un enchaînement de mouvements effectués avec précision sur chaque centimètre carré de votre peau, il allie lissage, pétrissage, percussion, vibration et pression: sa technicité et sa complexité n’ont pas d’égal. Il est doux, subtil et profond en fonction de la zone à traiter et de la nature de la peau.

Le lissage permet d'entrer en contact avec le visage et d’échauffer la peau . Le pétrissage libère le fascia et les autres tissus conjonctifs, relaxe les muscles afin de lisser les rides d’expression. La technique de percussions très rapides et légères redonne quant à elle du tonus au muscle, active la microcirculation, libère les toxines et a un impact sur la production de collagène. Enfin, grâce à la vibration, la lymphe est drainée et les toxines sont évacuées. Cette technique contribue grandement à l'effet lifting. Les pressions vont également stimuler des points énergétiques agissant sur nos organes et sur le système nerveux dans le but d’améliorer l’état de santé général.


Les bienfaits du KOBIDO

Il apporte une meilleure oxygénation.

Il élimine les toxines.

Il redonne de l'éclat au visage.

Il uniformise le grain de peau (la peau est plus lisse).

Il prévient les effets du vieillissement: permet de diminuer les rides et retarde leur apparition.

Il raffermit les tissus cutanés, tonifie le muscle, redessine le contour du visage; effet lifting.

Il efface la fatigue, draine les poches sous les yeux.

Il favorise la production de collagène.

Mais aussi :

Il équilibre le système nerveux.

Il peut avoir des effets bénéfiques sur l’insomnie, l’anxiété, ainsi que les troubles digestifs, car il stimule l'ensemble de la circulation énergétique du visage.

Il apporte également une relaxation profonde.

La FRÉQUENCE

Retourner au contenu